NES Super Nintendo Master System Mega Drive PC Engine Neo Geo

select a console »
SUPPLEMENTCONSOLE SUPER NINTENDO (16-bit)





ILLUSION OF TIME

Traductions et Trahisons

par sanjuro article, traduction



La version française d'Illusion of Time, une traduction de l'anglais signée Véronique Chantel, est un modèle d'infidélité. La version américaine, faite à partir du texte japonais original, était plus fidèle mais pas irréprochable non plus et contenait un bon paquet d'erreurs qui ont toutes fait le voyage dans notre cartouche. Le résultat est un texte francais qui mélange des inepties de son cru, des erreurs des traducteurs américains et sans doute aussi des bêtises du scénario japonais original. Il ne faut pas s'étonner que les personnages échangent des répliques affligeantes, font des remarques sans queue ni tête et que depuis bientôt 20 ans, certains aspects de l'histoire restent encore incompréhensibles.

Pour commencer, voici d'abord 3 tableaux comparatifs qui mettent côte à côte les principaux noms propres du jeu des versions française, américaine (et allemande, qui est identique semble-t-il) et japonaise. Le premier contient les noms des personnages, le second les lieux et le dernier les noms des boss qui ne sont donnés que dans les guides illustrés (le Guide de l'Explorateur, chez nous).

Le symbole = signifie que les termes à gauche et à droite du signe sont exactement ou quasiment les mêmes et donc que la traduction est fidèle. Ce qui permet de se rendre compte en un clin d'oeil que l'américaine l'est beaucoup plus que la française. Par conséquent, lorsque deux de ces signes figurent sur une même ligne, cela implique que le nom français est le même que le nom japonais.



—   PERSONNAGES et AUTRES   —
rôle France USA/Allemagne Japon
 
héros Paul Will Tem
[テム]
formes Chrysaor Freedan = Freedan
[フリーダン]
Likéfia Shadow = Shadow
[シャドウ]
famille Octave Olman = Allman
[オールマン]
Sandra Shira = Sheela
[シーラ]
Lola = Lola = Lola
[ローラ]
Basile Bill = Bill
[ビル]
amis Luc Lance Rob
[ロブ]
Jonas Seth Maurice
[モリス]
Eric = Erik = Eric
[エリック]
Flora Kara Karen
[カレン]
Lili = Lilly = Lily
[リリィ]
animaux Hamlet = Hamlet Peggy
[ペギー]
Turbo = Turbo = Turbo
[ターボ]
Marsupi Kruk = Kruk
[クルック]
Mobby Riverson Leviathan
[リバイヤサン]
figurants Samuel, le bijoutier Jeweler Gem = Gem, le bijoutier
[宝石商 ジェム]
Roi Edmond King Edward = Roi Edward
[エドワード国王]
Reine Edith Queen Edwina Reine Edward
[エドワード王后]
Degas Ishtar = Ishtar
[イシタル]
Loïc Luke = Luke
[ルーク]
Aude Ann = Ann
[アン]
Ménuhin Rofsky = Rofsky
[ロフスキー]
Kafka Erasquez = Erasquez
[エラスケス]
les 3 esclaves Rémi Remus = Remus
[レムス]
Imar Imas Imus
[イムス]
Victor Sam Samus
[サムス]
les 3 aventuriers Frimas Friezer = Friezel
[フリーゼル]
Max = Max = Max
[マックス]
Raoul Rudy = Rudy
[ルディー]
ennemis Le Chacal = The Jackal La Panthère Noire
[ブラックパンサー]
Le Bras de Fer = Solid Arm = Solid Arm
[ソリッドアーム]
divers Gaia = Gaia = Gaia
[ガイア]
Statue Hexade Mystic Statue Mystery Doll
[ミステリードール]
Grenats Dark Gems Pierre précieuse
[宝石]
CT-Continue DP-Dark Power = DP-Dark Power
[ダークパワー]
Rama = Rama Ra Mu
[ラ・ムー]
Compagnie Lah Rolek Company = Compagnie Rolek
[ローレック株式会社]
 



—   LIEUX   —
France USA/Allemagne Japon
 
Abri de Gaia Dark Space = Zone Noire
[ヤミの空間]
Cap Sud = South Cape = South Cape
[サウスケープ]
Grotte Bleue Seaside Cave = Grotte Côtière
[海岸のどうくつ]
Château Edmond Edward's Castle = Château Edward
[エドワード城]
Itoryville Itory Village = Village de la Tribu Itory
[イトリー族の村]
Camp Tribu Selena Moon Tribe Camp = Repaire de la Tribu de la Lune
[月の種族のすみか]
Ruines Maya Inca Ruins = Ruines Inca
[インサのイスキ]
Falaise Larai Cliff = Falaise Larai
[ラライのガケ]
Chêneville = Oakton Oakland
[オークランド]
Côte Diamantée = Diamond Coast = Côte Diamond
[ダイヤモンドコースト]
Freesia = Freejia = Freejia
[花の都フリージア]
Mine Diamantée = Diamond Mine = Mine Diamond
[ダイヤモンド鉱山]
Villa de Nico Neil's Cottage = Cabane de Neil
[ニールの小屋]
Nazca = Nazca = Nasca
[ナスカの地上絵]
Célesto Sky Garden = Jardins Célestes
[空中庭園]
Palais Zombi Seaside Palace Palais Sous-marin
 
Mu = Mu = Continent Mu
[ムー大陸]
Aquatunnel Seaside Tunnel Tunnel Sous-marin
[海底トンネル]
Séraphine Angel Village Village des Anges Déchus
[だ天使の町]
Aquaville Watermia = Watermia
[水上都市ウォータミア]
Grande Muraille = Great Wall = Grand Château de Banri
[万里の長城]
Prospéra Euro = Euro
[大都市エウロ]
Mont Chiendent Mount Kress Mont Cérès
[ケレス山]
Mont Chiendent Mount Temple Sanctuaire de la Montagne
[山の聖域]
Autochtoville Natives' Village = Hameau des Aborigènes
[原住民の村落]
Angkor = Ankor Vat = Angkor Wat
[アンコールワット]
Dao = Dao = Dao
[ダオ]
Pyramide = Pyramid = Pyramide
[ピラミッド]
Tour Pandémone Tower of Babel = Tour de Babel
[バベルの塔]
 



—   BOSS   —
(Noms donnés uniquement dans les guides)
France USA/Allemagne Japon
 
Orcus Castoth Lava Body
[ラヴァーボディ]
Harpie Viper Highwind
[ハイウインド]
Nosfé et Ratu Jack and Silvana = Jackmond et Silvana
[ジャックモンド &
シルヴァーナ]
Multipède Sand Fanger / Megapede = Sand Fanger
[サンドファンガー]
Cléopâtra Mummy Queen Pharos
[ファーロス]
Comète du Chaos Dark Gaia = Dark Gaia
[ダークガイア]
 



Quelques statistiques:

1er tableau: 37 noms; JP-US: 25 en commun; US-FR: 10 en commun; JA-FR: 7 en commun.
2ème tableau: 29 noms; JP-US: 23 en commun; US-FR: 11 en commun; JA-FR: 10 en commun.
3ème tableau: 6 noms; JP-US: 3 en commun; US-FR: 0 en commun; JA-FR: 0 en commun.

Total: 73 noms; JP-US: 50 noms en commun; US-FR: 20 noms en commun; 16 noms en commun.

Fidélité aux noms de la traduction francaise: 23%



Aléas de Traduction

Ce qui frappe dans la traduction française est cette manie de franciser les noms dès qu'ils ont la moindre petite consonance anglo-saxonne. Ensuite, il y a tous ces remplacements incongrus, un mot substitué à un autre alors que rien ne le justifait: les ruines "Inca" devenues "Maya" (le site fait référence à Macchu Picchu, construction Inca), le "cottage" devenu une "villa", le palais "zombi" plutôt que "sous-marin" etc. Il y aussi les noms un peu prétentieux, qui semblent là juste pour faire étalage de connaissance: Selena pour ne pas dire "lune", Séraphine pour ne pas dire "anges", Jonas, Degas, Kafka, etc, ou alors ils sont bêtement compliqués: Autochtoville, Chiendent au lieu de Kress. Les changements des traducteurs américains ne sont pas toujours justifiés mais eux au moins restent prévisibles et, dans l'ensemble, respectueux de la création originale.

Peu de bons choix ont été faits dans la traduction française: avoir remplacé Euro par Prospéra, qui sonne bien, et avoir appelé la cachette des enfants la Grotte Bleue (même si elle est marron). On se demande aussi pourquoi l'allusion religieuse à la Tour de Babel a été retirée alors que les Américains, qui ont censuré le reste, ne l'avaient pas fait. Dans les dialogues mêmes, Véronique Chantel utilise occasionnellement des mots modernes qui dans le contexte détonnent violemment: "boom" pour une "fête", "J.D.R", "P.D.G.". On se souvient que c'est elle, ou tout du moins ses employeurs, qui avait commis l'atrocité de renommer la ville de Podunk dans Secret of Evermore, Pontoise, alors siège social de Nintendo France. Elle a aussi modifié le texte du boss du manoir, après avoir obtenu les 50 rubis de feu, en sorte que la référence à Soul Blazer (devenu l'Incendieuse) est perdue.

Néanmoins, on ne peut pas non plus tout rejeter, il y a quelques bons passages dans le texte français. Certains sont amusants, volontairement ou non, d'autres sont touchants ou contiennent quelque vérité proverbiale. Il s'agit surtout de ce qui survit du texte original, mais pas uniquement, chaque traducteur ayant apporté sa pierre à l'édifice. Vous pouvez en voir un bon nombre dans notre autre supplément sur les citations.



Altérations et Erreurs

La cartouche française étant basée sur l'américaine, on se retrouve avec un certain nombre d'altérations par rapport à la version japonaise. Voici les principales:

  • L'école de Paul est en fait une église, d'où le moine qui fait réciter, non pas une leçon, mais la prière. Une croix chrétienne se trouve à la place de la statue en arrière-plan. La religion et le spiritualisme tiennent une place assez importante dans le jeu.
  • Les habitants du hameau, Autochtoville en français, sont en fait des cannibales ! Mais c'est la famine qui les a conduit à adopter cette pratique pas très sympathique. Les ossements sont ceux de leurs victimes, et c'est évidemment pour cela que Paul et ses compagnons se retrouvent ligoter devant un feu. Les explorateurs en parlent aussi dans leur journal trouvé à Angkor. Tout comme la religion, la chaîne alimentaire et ses ramifications est un des thèmes récurrents d'Illusion of Time.
  • A cause des noms Jonas et Mobby employés en français, on pense que Mobby est une baleine. En japonais, le nom est en fait le Leviathan, le monstre marin biblique. Mais comme le mot est mal épelé en japonais, les traducteurs américains ne l'ont pas compris et ont créé leur propre interprétation, qui à son tour n'a pas été comprise, ni reprise en français. Sans doute une bonne chose, car Mobby vient du nom Moby Dick, le roman d'Herman Melville, qui désignait les grandes baleines aussi comme des léviathans !
  • A Cap Sud, la tête de la mère d'Eric est enfumée. On nous donne une explication vaseuse comme quoi elle fait une allergie au détergent. En japonais, elle explique qu'elle suit un traitement de moxibustion (qui consiste à brûler du moxa sur la peau).
  • La grand-mère de Paul ne fait pas des tartes à la limace mais simplement à la viande, et elle n'était pas juste chanteuse, mais chanteuse de bar, précise le grand-père. Il y a d'autres traces d'humour de même nature qui ont disparu. Quand les gardes viennent reprendre Flora, elle leur donne un faux nom et prétend être "Bobongo, la jeune fleuriste" [花売り娘のボボンゴ]. Sur le radeau, quand Flora rit des cheveux longs de Paul, celui-ci répond: "Oui, ils ont poussé de 2 pixels."
  • De nombreuses erreurs aussi dans la couleur et l'attribution du texte, qui est censé parfois être à la voix narrative (couleur dorée ou grise) mais apparaît comme du dialogue (autre couleur). Ce qui provoque tout un tas de situations ridicules où untel semble exprimer tout haut ce qui est juste pensé ou narré.
  • Dans le donjon du roi Edmond, lorsque le père de Paul s'adresse à lui par l'intermédiaire de la flûte, son dialogue a de grosses erreurs de traduction rendant la conversation incohérente pour la suite, la principale étant qu'on nous parle d'un "orbe" alors qu'il s'agit en fait de la "comète" !
  • Les statues Hexade en japonais sont les "Mystery Dolls", un item spécial venu tout droit de Dragon Quest !
  • A Freesia, les deux hommes assis dans la rue les bras croisés sont en réalité des ivrognes. Leurs répliques ont été changées en anglais pour masquer cela. De même, à Prospéra, la marchande qui dit: "Tu es un peu trop jeune pour ce genre de choses" vend clairement de l'alcool en japonais.
  • Il y a plusieurs symboles babyloniens dans le jeu, évidemment en raison de la Tour de Babel (Pandémone en VF). On peut en voir sur les murs de la Pyramide, mais il y en a d'autres. Le masque du boss oiseau a été rajouté pour les versions occidentales, dans la version japonaise, il a juste une tête d'aigle (on peut s'en rendre compte dans les illustrations du guide). Son niveau, Célesto / Jardins Célestes, est sans doute une référence au fameux Jardins suspendus de Babylone, l'une des sept merveilles du monde depuis longtemps disparues.
  • La fontaine du Palais Zombi est une fontaine de sang dans le jeu japonais. On nous dit aussi qu'il y a des taches de sang sur les verres du Gobelet Russe.
  • La phrase d'un marchand de Prospéra, "il existe une théière. Mais nous l'appelons le pot aux larmes" est là bizarrement pour justifier une erreur de traduction. En japonais, l'item est bien désigné comme un "tearpot" (pot aux larmes) et non un "teapot" (théière).


Mais peut-être la plus grosse erreur de toutes, c'est le titre et cette "illusion" que rien vraiment dans l'histoire ne vient justifier. Il s'agit en fait d'une mauvaise traduction du nom "gensō" [幻想]. Même sur Wikipedia, les rédacteurs continuent de s'empêtrer avec ce mot, en traduisant par le lourdingue "L'Histoire de l'Illusion de Gaia". Mais ce n'est pas comme une "illusion" qu'il faut comprendre ce mot, c'est comme une fantaisie, un produit de l'imagination. Une bien meilleure traduction à mon avis serait "L'Histoire Fantastique de Gaia", dans le sens d'imaginaire — "L'Histoire Imaginaire de Gaia". Et là en effet tout devient clair, puisque c'est exactement ce que raconte le jeu: une histoire fictionnelle de la Terre et de l'humanité.

le 25 octobre 2011
 


All text and screenshots: © 2001 sanjuro, 1up-games.com